19 mesures économiques entreprises
A la UNE
VINCENT PEREZ ELU PRESIDENT DE LA CAPEB OCCITANIE LE 02 OCTOBRE 2020
  CAPEB

 News du 07-10-2020

« Pour construire avec mes Collègues une CAPEB Occitanie indépendante, forte, ancrée sur ses valeurs, déterminée à peser sur la politique régionale et devenir un lieu d’échange et de partage des idées et des bonnes pratiques ».     
 
Vincent PEREZ, Président de la CAPEB de l’Ariège a succédé à Roland DELZER, Président de la CAPEB du Tarn & Garonne à la tête de la CAPEB Occitanie.
 
Vincent PEREZ a d’abord tenu rendre hommage à Roland DELZER car c’est avant tout à lui que nous devons la création de la CAPEB Occitanie, née de la nouvelle carte régionale.
 
Si son projet s’appuie, bien évidemment, sur le travail déjà accompli qui représente les fondations solides sur lesquelles s’appuyer pour aller plus loin, c’est avant tout en capitaine d’une équipe à treize départements, qu’il entend réussir sa mission.
 
« seul, nous ne sommes rien, ensemble nous sommes forts »
 
Le projet qu’il défend se développe en 4 axes  (EXTRAITS) :
  
1 La politique de communication et de médiatisation
 
 « il ne suffit pas de faire, encore faut-il le faire savoir ! »
 
Si nous avons déjà enclencher ce travail, nous devons encore progresser et surtout définir une stratégie régionale, en cohérence et en complémentarités avec celles départementales et celle nationale.
 
L’enjeu est multiple :
 

* Être audible auprès des entreprises du secteur et faire connaître et reconnaître notre rôle, nos valeurs, nos combats et notre action.

* Rendre légitimes et incontournables nos positions, nos revendications et surtout nos propositions, car un des éléments essentiels de notre identité CAPEB est de systématiquement apporter une expertise, une solution ou un projet dans le débat avec les décideurs et nos interlocuteurs.

* Valoriser l’image de l’artisanat et des entreprises de proximité du bâtiment auprès du grand public et faire de la CAPEB une « marque » qui rassure, qui est synonyme de confiance, de qualité et qui  défends les intérêts de ses clients.

 
2 l’axe économique :
 
Nos organisations professionnelles sont privées, petit à petit des ressources qu’elles avaient jusque-là. Il faut poursuivre nos efforts trouver de nouvelles ressources économiques, notamment sur les appels à projets des acteurs régionaux (Conseil Régional, DIRECCTE, ADEME, CAMPUS, etc…). Ces missions ont plusieurs intérêts pour notre réseau :
 

* Elles valorisent notre reconnaissance et notre expertise sectorielle auprès des entreprises et de nos interlocuteurs.

* Elles nous positionnent comme des acteurs incontournables du développement économique, de la transition numérique ou  énergétique, du développement durable, de l’économie solidaire et de bien d’autres enjeux d’actualité.

* Elles nous donnent une légitimité technique et structurelle qui favorise notre légitimité politique.

* Elles nous permettent d’apporter des fonds aux structures départementales et à celle régionale.

 
Ces aspects sont primordiaux pour continuer à faire vivre notre organisation professionnelle tant au niveau régional que départemental.
  
3 Les Adhérents :
 
La problématique des adhérents est, très surement, la plus importante de ce projet. Si les adhérents sont et doivent rester une responsabilité départementale, toute nos actions régionales, qui ont nécessairement une portée dans les départements, doivent participer, faciliter et conforter le développement, la fidélisation et surtout la satisfaction de nos adhérents.
 
Sur ce sujet, il est important que la région devienne un lieu d’échange, de mutualisation  et de réflexion.
 
Pour cela, la première démarche sera de créer une commission d’Elu et des rencontres régulières des permanents chargées de cette problématique et les faire également travailler ensemble.
 
4 Les Elections aux Chambres de Métiers et de l'Artisanat :

Cette mandature sera également concernée par les élections aux Chambres de Métiers et de l'Artisanat qui devraient intervenir fin 2021.

La CAPEB Occitanie doit travailler sans relâche avec les autres familles au sein de l'U2P pour s'assurer que les chambres de Métiers et la Chambre Régionale de Métiers restant administrées très majoritairement par les seules organisations professionnelles qui représentent réellement l'Artisanat et les entreprises de proximité.

Nous sommes persuadés de l'importance du réseau des Chambre de métiers et de l’Artisanat qui représente la partie institutionnelle et qui est la preuve et la reconnaissance d'une catégorie spécifique d'entreprises fondée sur l'individu, son ancrage dans un territoire et la nécessité d'une qualification pour exercer nos métiers.

Notre objectif est simple : treize départements, treize listes U2P composées de l'ensemble de nos familles (CGAD, CNAMS, CNATP et CAPEB), treize victoires départementales, une CRMA et son Président issu de l'Artisanat pour défendre avec nous notre identité et nos valeurs.

C'est dans cette perspective que je souhaite engager la CAPEB Occitanie et que nous mettrons, je l'espère, tout notre engagement et toute notre détermination à cet objectif essentiel à notre avenir.
 
Conclusion

C’est à ce prix que nous pourrons collectivement parler de notre avenir et le construire. Nous adapter au monde d’aujourd’hui et surtout de demain, aux profils et aux attentes des nouvelles cheffes et nouveaux chefs d’entreprise.
Cette feuille de route est une nouvelle page de notre histoire qui s’appuie et donne suite à une histoire longue et riche de notre structure régionale. Il n’y a pas de révolution, qui nous ramènerait à notre point de départ, mais une évolution que je qualifierai de nécessairement perpétuelle.
 


Autres rubriques